Ronald Martin Alonso est sans aucun doute l’un des artistes le plus intéressants de la scène musicale baroque actuelle. Avec un parcours aussi riche qu’improbable cet artiste raffiné, d’une élégance chaleureuse et d’une profonde sensibilité nous séduit avec son univers singulier.

 

L’histoire de Ronald Martin Alonso ressemble à un roman. Né à l’Havane dans  un milieu modeste, il est depuis son plus jeune âge attiré vers là musique. Sa mère remarque le talent de son enfant et l'inscrit à l’école de musique où il étudie la guitare et la contrebasse. Mais c’est après être diplômé de ces deux instruments, lorsqu’il a 20 ans, que sa vie bascule.

Il se rend au Festival de cinema français de La Havane pour  visionner « Tous les matins du monde »  et il est immédiatement boulversé par la viole de gambe et la musique qu’il venait d’entendre. Il faut se remettre dans le contexte: on est à la fin des années 90 et Cuba commence à peine à se relever de la fameuse « Período especial » la très sévère crise économique qui a mis tout le pays à genou. A Cuba il existait un seul ensemble de musique baroque mais aucune partition ni méthode pour apprendre la viole de gambe. Ronald se rend systématiquement au cinema pour apprendre en écoutant la bande sonore du film. Et il réussi! Aucun obstacle n’était plus fort que sa passion pour cet instrument.

 

Très vite il intègre l’ensemble Ars Longa (Teresa Paz) où il débute sa pratique de la viole et avec lequel il enregistre plusieurs disques de musique baroque latino-américaine primés par la critique spécialisée (Diapason d’Or, Choc du Monde de la Musique, ffff Télérama, 10 de Répertoire). L’ensemble collabore alors avec les chefs Claudio Abbado, Gabriel Garrido, et réalise de nombreuses tournées en Europe. 

 

Sa passion l’amène à s’installer en France en 2003. Ce pays et particulièrement Paris représentent depuis l’enfance de Ronald Martin le sommet de l’art, du raffinement et de la beauté. Il est diplômé avec les félicitations du jury à l’unanimité en viole de gambe et en musique ancienne aux Conservatoires de Paris et de Strasbourg, où il reçoit l’enseignement d’Ariane Maurette, Rebeca Ruso, Martin Gester et Jean Tubéry. Il a participé à des masterclasses sous la direction de Gabriel Garrido, Michel Laplénie, Christophe Coin, Marianne Müller et Jordi Savall.

 

Il est lauréat de plusieurs concours internationaux de musique de chambre avec l'ensemble Stravaganza : Prix du public et des médias, et 3ème Prix, Premio Bonporti (Roveretto, Italie 2011) Prix Spécial De Graaf Unico, Van Wassnaer Competition (Amsterdam, 2011), Prix Franz Josef Aumann, Concours International HIF Biber (Autriche 2012).

Il collabore avec les ensembles Cappella Mediterranea (Leonardo García-Alarcón), Les Traversées Baroques (Etienne Meyer), Il Festino (Manuel de Grange), Fuoco e Cenere (Jay Bernfeld), Stravaganza (Thomas Soltani), La Chapelle Rhénane (Benoît Haller), Il Caravaggio (Camille Delaforge), Les Métaboles (Léo Warinsky), Le Stagioni (Paolo Zanzu) et se produit dans les plus importantes salles de concert et festivals en France et à l’étranger (Opera de Paris, Opéra Royal de Versailles, Concertgebouw Amsterdam, Teatro Colon…). Il enregistre pour les labels Alpha classics, K617, Accent, Ambronay éditions, Musica ficta, Glossa, Paraty, Ricercar, Muso, Aparté, Hortus et Brilliant Classics.

Depuis 2014, Ronald est directeur artistique de l’ensemble Vedado, avec lequel il réalise ses projets musicaux allant de la musique baroque à la création contemporaine autour de la viole de gambe. En 2015, l’ensemble Vedado enregistre son premier disque Les folies humaines consacré aux pièces pour viole seule de Marin Marais. Il se produit en récital en Europe et à Cuba, dans des programmes construits comme des passerelles entre passé et présent, entre ancien et nouveau monde.

Avide de recherche sonore et de découverte, Ronald Martin Alonso collabore régulièrement avec les compositeurs contemporains. Son deuxième enregistrement, Dialogues, sorti en septembre 2020 chez Paraty, met en résonance les pièces pour viole seule de Sainte-Colombe et des œuvres contemporaines de Philippe Hersant. 

Ronald Martin Alonso, à la viole de gambe, est sublime...

L’Arsenal, Metz, Baroquiades Jan. / 2020

La densité musicale est rendue avec brio, ponctuée notamment par un solo de basse de viole du virtuose Ronald Martin Alonso...

Chapelle Royale de Versailles - Cappella Mediterranea - Leonardo García Alarcón.

Arts et Lettres Avr. / 2018

Quant à la viole de Ronald Martin Alonso, elle exprime toute sa richesse dans le Prélude La Soligni (Marin Marais)… Il nous tient également en haleine sur une pièce de Tobias Hume… Sa virtuosité est indubitable…

Festival de Froville, Baroquiades Juill. / 2018

 

Vedado Musica (Association - Loi 1901) - vedadomusica@gmail.com - 124 Avenue de Flandre 75019 Paris, France - +336.10.18.70.91

Graphisme : Vedado Musica - © Photo : LAUREN PASCHE- intégration : www.wix.com © 2013 - 2020 Tous droits réservés.  Mentions légales